Organisation

Partout. en tout temps.

La SOPFEU a pour mission d’optimiser la protection des forêts contre les incendies en vue d’assurer la pérennité du milieu forestier, et cela au meilleur coût possible. Étant donné l’importance des ressources naturelles et leur impact économique, la SOPFEU joue un rôle de premier plan au bénéfice de toute la collectivité.

L’EFFICACITÉ COMME LIGNE DIRECTRICE

Le feu ne pardonne pas. Il requiert un œil vif et une intervention rapide et efficace. L’équipe de la SOPFEU est passée maître dans l’art de la gestion des incendies.

Le défi est grand, et les conséquences sont bien réelles. Mais grâce à son expérience, à ses compétences, à son système de commandement SCI et à ses équipements, la SOPFEU est à la hauteur. En vertu d’ententes, elle prête main-forte aux autres provinces canadiennes et à certains États américains.

Chaque année, dans les forêts du Québec

425 incendies
en moyenne
52 millions d'hectares
et plus à couvrir

Anticiper pour mieux maîtriser

Les observations et prévisions météorologiques sont au cœur du travail de la SOPFEU. Son savoir-faire s'appuie sur sa faculté pointue d'analyse des données de 193 stations météo. Chaque heure, chaque jour, la SOPFEU est ainsi en mesure d'observer la situation en forêt et d'évaluer les zones à risque à l’échelle provinciale. Des avions survolent par ailleurs la forêt, à la recherche de fumées suspectes à partir de circuits établis selon les conditions météorologiques, le danger d'incendie ou la foudre.

Découvrir tout incendie avant qu'il n'atteigne 0,5 hectare

Intervenir à la source

Dès que la situation l’exige, la SOPFEU suggère l’application de restrictions en matière d'activités en forêt. Elle a développé une série de mécanismes éprouvés afin d’informer rapidement le public et les industries des situations à risque d’incendie. Sa profonde expertise et ses équipements à la fine pointe lui permettent de prendre les meilleures décisions en temps réel afin de protéger le milieu forestier.

Éteindre tout incendie avant qu'il n'atteigne 3 hectares

Parce que le temps presse

La force de frappe doit être supérieure au potentiel de l'incendie. L’équipe de la SOPFEU est rodée pour se déployer rapidement et efficacement en vue de contenir le feu. Elle met à profit ses avions-citernes amphibies, auxquels se joignent rapidement des pompiers forestiers et des groupes d'intervention héliportés ou non. Elle a dans sa mire d'intervenir dans l'heure suivant la découverte d'un incendie.

Sensibilisation et prévention

Chaque année, 70 % des incendies sont imputables à l’activité humaine; c'est dire l'importance de l'éducation et de la sensibilisation. La SOPFEU travaille à abaisser cette moyenne par diverses activités de prévention. Les établissements de plein air, les entreprises forestières et les médias sont des collaborateurs importants qui, voient également à informer la population des situations à risque.

Des compétences reconnues dans toute l'Amérique du Nord dans le domaine de la lutte contre les incendies.

La force du nombre

La SOPFEU, c'est environ 450 employés répartis stratégiquement à travers le Québec. Au siège social de Québec s'ajoutent quatre bases principales situées à Baie-Comeau, Roberval, Maniwaki et Val-d’Or ainsi que plusieurs bases secondaires et d'appoint. Quelque 300 pompiers forestiers, des agents de protection et des aéropointeurs sont évidemment à pied d'œuvre. Mais il y a plus : la SOPFEU, c'est une solide équipe qui voit à tout ce qui touche l'optimisation de la protection des forêts contre les incendies, de la formation à l'information, en passant par la météo, les télécommunications ou l'informatique.

La force de la SOPFEU réside également dans le puissant réseau qu’elle a su tisser au fil des ans. Organisme sans but lucratif, la SOPFEU lie le gouvernement du Québec, l’industrie forestière et les grands propriétaires de boisés privés. Les gestionnaires de parcs et établissements de plein air, les chefs pompiers municipaux, les contremaîtres forestiers et les médias sont autant de précieux collaborateurs qui maximisent le rayon d'action de la SOPFEU. Hautement sensibilisées à la valeur de la forêt, toutes ces personnes épaulent l'organisme sur le plan de l'information comme sur celui de l'intervention.