fbpx

Devenir pompier forestier

Sors des sentiers battus. Deviens pompier forestier.

Processus d’embauche | Description du test physique | FAQ | Combattant auxiliaire

Pompier forestier à la SOPFEU, c’est plus qu’un métier, c’est un mode de vie hors du commun. C’est une possibilité de carrière diversifiée et stimulante, près de la nature et au cœur de la forêt. Tu auras la chance de voyager, parfois en hélicoptère ou en véhicule tout-terrain, pour arriver à ton lieu d’assignation et combattre les incendies avec tes coéquipiers.

Consultez notre brochure

Consultez notre offre d’emploi par ici

Processus d’embauche

La SOPFEU procède au recrutement de ses ressources par concours. La période d’embauche pour ce poste s’étend de février à avril et l’affichage a lieu dès novembre.

Pour être admissible à titre de pompier forestier, vous devez:

  • Détenir un diplôme d’études professionnelles (DEP), un diplôme d’études collégiales (DEC) ou un baccalauréat (BAC) dans l’un des domaines suivants: foresterie, faune ou aménagement;  sécurité incendie; écologie, biologie, environnement ou géographie; loisir et tourisme d’aventure et autres domaines connexes pertinents.

ou

  • Détenir un minimum de 3 années d’expérience de travail en forêt.
  • Tu es étudiant au niveau collégial ou universitaire dans un domaine pertinent? Nous prenons également ta candidature!

Le nombre d’heures est minimalement de 40 heures par semaine et il varie selon les besoins (feux). Les dates de début et de fin d’emploi ne sont pas les mêmes pour chaque base (approximativement début mai et fin septembre).

Le processus de dotation pour le poste de pompier forestier comprend, une entrevue, un examen médical et un test physique. Le travail étant exigeant physiquement, les pompiers forestiers doivent être en bonne condition physique. Le test physique auquel vous serez soumis au cours du processus d’embauche, appelé WFX-FIT, est un standard établi par le Centre interservices des feux de forêt du Canada (CIFFC). Le WFX-FIT représente la demande physique requise lors de l’attaque initiale et de l’action soutenue à l’arrosage terrestre. C’est d’ailleurs ce test qui permet de se qualifier pour participer à des missions dans d’autres provinces canadiennes.

Description du test physique

Ce test comporte quatre étapes dont l’ensemble doit être exécuté en 17 minutes 15 secondes ou moins afin d’être embauché comme pompier forestier à la SOPFEU. Durant ces quatre étapes, le participant porte une ceinture de 9 livres à la taille simulant l’équipement de suppression porté par les pompiers forestiers lors du combat des incendies.

  1. Le participant doit transporter une motopompe de format moyen sur le dos sur une distance de 160 m (524,9 pi) tout en franchissant une rampe de 1,22 m (4 pi) ayant une pente de 35 degrés à chaque 20 m (65,6 pi);
  2. En second lieu, le participant doit transporter une pompe de format moyen dans les mains sur une distance de 80 m (262,4 pi) sans franchir la rampe;
  3. En troisième, le participant doit prendre et transporter un sac à dos (contenant 4 longueurs de tuyaux) sur le dos sur une distance de 1 km (3 281 pi) tout en franchissant une rampe à chaque 20 m (65,6 pi);
  4. Le participant doit finalement tirer un traîneau contenant des poids sur une distance de 80 m (262,4 pi) afin de simuler le déplacement d’un boyau rempli d’eau.

Le test est réussi lorsque le participant accomplit chaque composante du test individuellement et que l’ensemble des étapes est exécuté en 17 minutes 15 secondes ou moins.

Si vous désirez visionner des exemples du test WFX-FIT ainsi que des exercices d’entraînements réalisés, nous vous invitons à consulter ces liens:

Important

  • La tension artérielle des participants sera mesurée et devra être inférieure à 160/90 mm de mercure avant les tests.
  • Chaque participant devra signer un formulaire de consentement.

Recommandations

  • Pour l’habillement, portez des chaussures de sport et des vêtements conçus pour l’exercice physique.
  • Évitez de fumer, manger et de consommer des boissons alcoolisées ou contenant de la caféine durant les deux heures précédant les tests.
  • Évitez de vous entraîner intensivement dans les 24 heures précédentes.

>Foire aux questions

Le travail de pompier forestier est-il saisonnier ou régulier?

Le travail de pompier forestier est saisonnier. Il se réalise principalement d’avril à septembre. Les pompiers forestiers sont syndiqués et leurs conventions collectives prévoient qu’ils sont rappelés d’une année à l’autre.

À sa première saison, un pompier forestier est appelé à travailler une moyenne de 16 semaines. À partir de la deuxième saison, un minimum de 17 semaines de travail lui est garanti. Il peut arriver que des missions à l’extérieur du Québec prolonge un peu la saison des pompiers.

Dès la fin de l’été, la saison des feux se termine. Cet emploi permet donc de s’investir dans des projets personnels ou dans d’autres activités professionnelles en automne et en hiver.

Le travail de pompier forestier est-il à temps plein ou sur appel?

Il s’agit d’un emploi à temps plein. Le nombre minimum d’heures travaillées – qu’il y ait des feux de forêt ou non – est de 40 heures par semaine.

Les quarts de travail sont de 8 h à 17 h, sur un horaire de dix jours de travail consécutifs, suivis de quatre jours de congé.

En fonction des incendies, les pompiers sont également appelés à faire du temps supplémentaire, ce qui bonifie substantiellement le temps travaillé.

Quel est le salaire d’un pompier forestier?

Si l’on tient compte des heures supplémentaires et de l’ancienneté cumulée, en moyenne, un pompier forestier de la SOPFEU gagne 33 000 $ en effectuant 20 semaines de travail.

À sa première année, le taux horaire établi par la convention collective pour 2022 est à 22,49 $/h.

Dans quel domaine dois-je étudier pour être embauché comme pompier forestier?

Il n’existe pas de formation spécifiquement offerte par les institutions d’enseignement pour le métier de pompier forestier.

Généralement, les personnes embauchées par la SOPFEU pour ce travail ont étudié dans l’un des domaines suivants: foresterie, faune ou aménagement; sécurité incendie; écologie, biologie, environnement ou géographie, loisir et tourisme d’aventure ou autres domaines connexes pertinents.

Les formations reconnues sont le diplôme d’études professionnelles (DEP), le diplôme d’études collégiales (DEC) ou le baccalauréat (BAC). Évidemment, un niveau de scolarité plus élevé facilitera la progression de carrière.

Une fois embauché par la SOPFEU, cette dernière se chargera de votre formation. Dès la première saison, une formation de « combattant national » devra être suivie. Puis, chaque année, d’autres formations s’ajouteront, vous permettant d’assumer plus de responsabilités au sein des équipes de travail.

Je n’ai pas de diplôme reconnu, mais j’ai de l’expérience. Est-ce que je peux quand même être embauché comme pompier forestier?

Oui. Détenir un minimum de trois années d’expérience de travail pertinente en forêt peut compenser l’absence de diplôme reconnu. Si cette expérience a été acquise en tant que combattant auxiliaire dans les opérations de la SOPFEU, c’est un atout.

Est-ce possible de poser sa candidature en tant qu’étudiant?

Oui, il est possible de soumettre votre candidature en tant qu’étudiant, dans la mesure où vous étudiez dans un domaine pertinent au métier de pompier forestier.

Lors du dépôt de votre candidature, vous devez préciser que vous soumettez votre candidature à titre d’étudiant. Vous devez également indiquer votre disponibilité afin de voir si celle-ci correspond aux besoins opérationnels d’une saison de combat des feux.

Il faut tenir compte que dans certaines régions situées plus au sud, la saison débute dès le mois d’avril alors que les étudiants sont encore dans leurs salles de cours. Il est donc généralement plus facile d’être engagé comme étudiants pour les bases d’opérations situées plus au nord.

Les étudiants doivent également se rendre disponibles pour le processus de sélection (entrevue, test médical et test physique), qui a lieu avant le début de la saison.

Enfin, il est impératif d’être disponible pour la semaine de formation des nouveaux pompiers, qui se tient généralement en avril.

Est-ce possible de faire un stage étudiant à la SOPFEU?

Oui, il est possible d’être embauché à titre de pompier forestier dans le cadre d’un stage, si un tel stage est reconnu auprès de votre établissement d’enseignement.

Pour ce faire, vous devez procéder de la même façon que pour poser votre candidature en tant que pompier forestier lors de la période de recrutement.

Vous devez simplement indiquer dans votre offre de candidature que c’est pour un stage. Vous devez également préciser vos disponibilités. Vous devez être disponible durant toute la saison de protection afin de répondre aux besoins opérationnels de la SOPFEU (voir question précédente).

Puis-je choisir la base d’opérations à laquelle je serai rattaché?

Lorsque vous postulez, vous devez indiquer les lieux de travail désirés par ordre de préférence (plus vous indiquez de lieux, plus vous maximisez vos chances d’être recruté).

Voici la liste des bases d’opérations de la SOPFEU: Baie-Comeau, Bonaventure, Havre-Saint-Pierre, Rimouski, Sept-Îles, Roberval, Duchesnay, La Tuque, Chibougamau, Maniwaki, Mont-Tremblant, Val-d’Or et Matagami.

Cependant, il ne nous est pas possible d’indiquer à l’avance combien de postes seront disponibles pour chacune des bases d’opérations. Cela dépend des mouvements de personnel qui seront confirmés vers le mois de février.

Le logement est-il fourni?

Non. Vous êtes responsable de vous loger à proximité de votre base d’opérations pour la saison de protection. Si vous n’êtes pas résident de la région, différentes options s’offrent à vous, notamment la location de chambres ou la colocation avec d’autres pompiers, etc.

Si la SOPFEU vous déplace pour intervenir sur un incendie ou pour être déployé de façon préventive sur le territoire, elle s’occupera de votre logement, et ce, pour la durée de cette affectation.

Le permis de conduire est-il obligatoire pour être pompier forestier?

Oui. Tous les pompiers doivent pouvoir conduire les camions de la SOPFEU. Cela ne requiert pas de classe particulière de permis de conduire. Certains déplacements se font également en véhicule tout terrain.

Il y a aussi de très nombreux déplacements en hélicoptère. Donc, si vous avez le mal des transports, ce métier n’est pas pour vous.

Quelles sont les possibilités de carrière à la SOPFEU?

La SOPFEU offre de nombreuses formations qui permettront de développer vos compétences et d’évoluer dans l’organisation vers d’autres postes saisonniers ou à l’année. Les possibilités sont très nombreuses. Plusieurs pompiers ont cheminé au fil du temps vers des emplois d’encadrement, comme celui d’agent de protection, de chef de base, de chef d’opérations ou même de directeur. D’autres ont obtenu des emplois en logistique, en formation ou comme aéropointeur, etc. Si vous avez la passion de la protection des forêts, une belle carrière vous attend.

Est-ce que le vaccin est obligatoire pour travailler à la SOPFEU?

La SOPFEU recommande fortement à ses employés de se faire vacciner. Mais, pour le moment, le vaccin n’est pas obligatoire pour travailler à la SOPFEU.

Cependant, le fait de ne pas être vacciné adéquatement peut limiter votre participation à certaines activités, dont la formation et les échanges de ressources hors Québec.

De plus, si de nouvelles directives de la Santé publique recommandaient l’obligation vaccinale pour certains corps d’emploi s’apparentant à celui de pompier forestier, la SOPFEU appliquerait ces directives sans réserve.

Je ne suis pas citoyen canadien, puis-je tout de même poser ma candidature?

Oui, mais à certaines conditions. Vous devez avoir en main un permis de travail canadien qui prouve que vous pouvez exercer un travail rémunéré et remplir votre mandat pour la saison de protection 2022. De plus, si vous avez obtenu vos diplômes à l’extérieur du Canada, vous devez joindre à votre candidature une copie de l’évaluation comparative de vos études délivrée par le ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion. Ce document est essentiel afin de procéder à l’analyse de votre candidature.

Pour toute question concernant le permis de travail, informez-vous directement auprès des instances gouvernementales canadiennes, plus précisément auprès d’Immigration et citoyenneté Canada.

La SOPFEU ne fera aucune démarche liée à l’obtention de votre permis de travail ou de la reconnaissance de vos diplômes. Il s’agit de votre responsabilité.

Les pompiers forestiers ont-ils accès à des équipements d’entrainement ou à des gyms?

Lorsque la situation le permet, les pompiers forestiers ont l’occasion de faire de l’entrainement à la tâche sur leurs heures de travail. Il s’agit d’entrainement spécifique lié au métier de pompier forestier.

Selon les bases d’opérations, certains équipements d’entrainement sont fournis (exemple: une piste d’hébertisme est mise à la disposition du personnel à la base d’opérations de Baie-Comeau). De plus, une partie des frais d’adhésion mensuels d’un programme de conditionnement physique en centre est remboursée.

Que font les pompiers forestiers lorsqu’il n’y a pas de feu?

Lorsqu’il n’y a pas de feu, les pompiers forestiers sont affectés à différents travaux, notamment l’entretien des boyaux, des équipements et des bâtiments. Les pompiers peuvent également participer à des activités de prévention ou de représentation. Ils peuvent évidemment faire de l’entrainement à la tâche.

Lorsque la situation est plus calme, il peut également y avoir de bonnes périodes d’attente. C’est le cas notamment lorsque les pompiers forestiers sont déployés de façon préventive sur le territoire.

Le métier de pompier forestier est rempli d’aventures et d’adrénaline, mais il comporte aussi ses moments d’attente et de menus travaux.

Est-ce que tous les pompiers forestiers peuvent participer aux missions hors Québec?

La participation aux missions hors Québec est une occasion de vivre de nouvelles expériences, d’acquérir de l’expertise et d’augmenter le nombre d’heures de travail effectuées au cours de la saison. Cette participation se fait sur une base volontaire.

Cependant, les standards canadiens prévoient que ces missions (sauf exception) sont réservées aux pompiers forestiers de type 1. Il faut donc avoir réussi le test physique du début de saison et le refaire chaque année pour maintenir sa certification. De plus, il faut avoir terminé sa période probatoire et répondre à certaines exigences de connaissance de la langue anglaise.

Si je ne réponds pas aux exigences d’embauche pour devenir pompier forestier, puis-je devenir combattant auxiliaire?

Si vous ne répondez pas aux exigences pour devenir pompier forestier à la SOPFEU, il est possible de soumettre votre candidature à titre de combattant auxiliaire aux incendies de forêt, et ce, par l’intermédiaire de compagnies accréditées par la SOPFEU comme fournisseurs de main-d’œuvre auxiliaire.

Afin de faire face aux situations de débordement, la SOPFEU forme quelque 500 personnes avant le début de la saison de protection. Ces combattants travaillent au combat des incendies, et ce, sur une base ponctuelle. Lorsque le danger d’incendie varie de bas à modéré, ces travailleurs sont rarement requis. À l’opposé, lors d’une saison intense, ces travailleurs sont grandement sollicités.

Les combattants auxiliaires ne sont pas embauchés directement par la SOPFEU. Vous devez donc communiquer vous-même avec les compagnies spécialisées de votre région. La période la plus propice pour soumettre votre candidature se situe entre la mi-janvier et le début avril.

Voici les coordonnées de ces compagnies:

Consultez la liste des compagnies forestières spécialisées