Communiqués

3 septembre 2019

Bilan du mois d’août: un nombre important d’incendies, mais peu de superficies brûlées

La Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU) a connu un mois d’août occupé en raison d’un nombre de feux plus élevé qu’à l’habitude. Ainsi, au cours du dernier mois, 98 incendies ont été allumés par la foudre ou par l’activité humaine. Près de la moitié de ces feux ont pris naissance au sud-ouest de la province à l’intérieur du territoire couvert par la base de Maniwaki. Ce nombre d’incendies se situe bien au-dessus de la moyenne des 10 dernières années pour le mois d’août, qui s’élève à 55 incendies. Toutefois, les 29 hectares (ha) de forêt brûlée au cours du dernier mois sont en dessous de la moyenne, qui est de 51 ha.

La saison 2019 continue tout de même d’être considérée comme une très petite saison en ce qui concerne le nombre de feux. Ainsi, au 31 août, les pompiers forestiers ont éteint 293 feux ayant affecté 5 777 ha de forêt. La moyenne des dix dernières années, à la même date, se situe à 425 incendies pour 36 883 ha.

Feu de Notre-Dame-la-Salette

Par ailleurs, le feu de Notre-Dame-de-la-Salette, survenu en Outaouais au cours du mois d’août, aura été particulièrement difficile pour la SOPFEU à plusieurs égards. D’abord parce qu’il a été marqué par un drame avec le décès d’un combattant. Mais aussi, parce que cet incendie était localisé sur une petite colline qui le rendait très difficile d’accès pour les pompiers forestiers, qui ont combattu ce feu pendant plusieurs jours. Malgré l’adversité, les équipes ont poursuivi le travail avec acharnement. La SOPFEU tient à souligner la résilience et le courage de son personnel, ainsi que le travail qui a été réalisé pour éteindre ce feu.

Portes ouvertes

Les journées portes ouvertes, qui se déroulent dans le cadre du 25e anniversaire de l’organisation, se sont poursuivies durant tout le mois d’août. Lors des dernières semaines, la SOPFEU a ouvert les portes de ses bases principales de Val-d’Or et de Baie-Comeau et celles des bases secondaires de Bonaventure, Havre-Saint-Pierre et de Sept-Îles. Ces journées, qui ont attiré plusieurs centaines de citoyens, sont importantes pour la SOPFEU puisqu’elles permettent de démystifier les différents métiers du combat des feux, ce qui aide au recrutement. Ces activités sont aussi l’occasion de transmettre des messages de prévention à la population. Les prochaines portes ouvertes auront lieu le 22 septembre prochain au siège social situé à Québec.

La prudence demeure importante

Bien que la saison estivale tire à sa fin, la SOPFEU souligne que la saison des feux de forêt n’est pas terminée. Avec la période de la chasse qui s’amorce et celle de la fermeture des chalets, elle s’attend à voir de nouveaux incendies éclorent. Elle rappelle d’éviter de lancer ses mégots de cigarette par terre, de bien nettoyer les pièces des VTT pouvant devenir chaudes avant de les utiliser et d’éteindre complètement tout feu de camp avant de quitter les lieux.

Service de la prévention et des communications :

SIÈGE SOCIAL
Marie-Louise Harvey
Stéphane Caron
418 871-3341

ROBERVAL
Josée Poitras
418 275-6400

MANIWAKI
Melanie Morin
819 449-4271

VAL-D’OR
Cathy Elliott Morneau
819 824-4100