Communiqués

Tout le Québec / 19 octobre 2018

Périodes actives, foudre et incendies d’envergure marquent la saison 2018 de la SOPFEU

La Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU) profite de la visite publique qui aura lieu ce samedi sur le site du feu de Labrieville, organisée de concert avec l’Association forestière Côte-Nord, pour dresser le bilan de la saison 2018. Celle-ci a été plus active qu’à l’habitude quant au nombre d’incendies combattus sur le territoire québécois. Le nombre d’hectares de forêt brûlés, quant à lui, est demeuré bien en deçà de la moyenne des dix dernières années, notamment grâce à la stratégie d’intervention déployée par la SOPFEU.

À ce jour, la SOPFEU a combattu 518 feux de forêt en zone de protection intensive, la moyenne des dix dernières années s’élevant à 418. En revanche, ces incendies ont détruit 28 439 hectares (ha) de forêt, comparativement à 34 094 ha en moyenne. Notons également que trois incendies de grande envergure ont consumé à eux seuls près de 90 % des superficies affectées durant l’année.

Importance des incendies de cause humaine en mai

Avec un retard de plus de deux semaines dans la fonte du couvert neigeux, la saison 2018 s’est amorcée de façon lente. Cependant, l’arrivée des températures chaudes et du beau temps ont entraîné l’éclosion d’une centaine d’incendies, principalement concentrés dans la période du 10 au 20 mai. Un peu plus de la moitié d’entre eux ont été causés par des résidents effectuant des brûlages de matières végétales. Allumés dans les régions du sud de la province, ces feux ont tenu en alerte autant le personnel de la SOPFEU que les pompiers municipaux.

Arrivée de l’été marquée par la foudre et les incendies d’envergure

La sécheresse qui s’est abattue sur le Québec à partir de la mi-juin a entraîné un second épisode de forte activité qui a perduré plus d’un mois. Trois incendies d’envergure, dont deux de cause humaine, marquent d’ailleurs cette période. Le premier, allumé le 16 juin au nord de Girardville au Saguenay–Lac-Saint-Jean, a consumé 2 516 ha de forêt. Le second, découvert le 26 juin dans le secteur de Labrieville sur la Côte-Nord, a tenu en haleine le personnel de la SOPFEU durant plus de deux mois. Avec ses 12 985 ha, il s’agit du feu le plus destructeur de la saison. Les premières équipes externes, provenant du Nouveau-Brunswick, se sont alors jointes à la SOPFEU.

La charge de travail s’est accrue d’un cran avec le passage de plusieurs fronts de foudre sur le Québec entre le 28 juin et le 8 juillet. Combinés aux faibles précipitations et aux températures chaudes, plus de 130 incendies ont été allumés partout dans la province, dont le feu de Lebel-sur-Quévillon qui a détruit 9 764 ha. Des renforts provenant du Canada et des États-Unis ont été requis durant tout le mois afin de combattre ces incendies qui brûlaient en profondeur.

Répit et soutien à l’Ontario et à la Colombie-Britannique

L’accalmie rencontrée en août a finalement permis à la SOPFEU de soutenir ses homologues canadiens en envoyant des pompiers forestiers et des avions-citernes en Ontario et en Colombie-Britannique. Plus de 150 employés de la SOPFEU ont été déployés à l’extérieur durant ce mois.

Des activités de prévention qui portent des fruits

Bien qu’une recrudescence des incendies ait été constatée lors de la saison 2018, les activités de prévention déployées par la SOPFEU et ses partenaires au cours des dernières années ont tout de même permis de réduire considérablement le nombre de feux de cause humaine affectant la forêt québécoise. Ainsi, depuis 1984, une diminution moyenne de 17 incendies de cause humaine par année a été observée. Malgré ces excellents résultats, la SOPFEU rappelle que 67 % des incendies allumés au Québec cette année sont imputables à l’activité humaine. La collaboration de tous demeure essentielle pour en diminuer l’occurrence.

Service de la prévention et de l'information :

SIÈGE SOCIAL
Marie-Louise Harvey
Émilie Bégin
418 871-3341

BAIE-COMEAU
Isabelle Gariépy
418 295-2300

ROBERVAL
Josée Poitras
418 275-6400

MANIWAKI
Melanie Morin
819 449-4271

VAL-D’OR
Cathy Elliott Morneau
819 824-4100