Publications

Rapports annuels

Rapport annuel 2010

La saison 2010 fait partie de celles qui ont le plus marqué le directeur général de la SOPFEU, François Lefebvre. D’importants incendies de foudre sévissent durant cette saison et mènent à des évacuations ainsi qu’à la destruction de plusieurs infrastructures en forêt. Le bilan s’élève à 707 incendies, 223 350 ha brûlés pour des coûts de suppression de 75,1 M$. Le printemps est également marqué par des conditions météorologiques hors du commun qui favorisent l’éclosion de nombreux feux de cause humaine. En avril seulement, 107 de ces incendies sont allumés. Deux records sont également battus pendant la saison par l’incendie du lac Smoky. Par sa superficie de 107 004 ha et sa durée de 105 jours, cet incendie sera le plus important et le plus long de l’histoire de la SOPFEU.

Deux périodes principales marquent cette saison. Dans un premier temps, les 177 incendies allumés du 26 mai au 4 juin menacent les communautés de Wemotaci, Opitciwan et Manawan ainsi que le secteur de Parent. La seconde vague survient entre le 19 et le 30 juin alors que 84 nouveaux incendies sont découverts. La région la plus touchée est la Haute-Mauricie où se trouvent 68 % des superficies brûlées durant la saison. L’indice de gravité y demeure au-dessus des records enregistrés pendant 46 jours.

Une saison de cette ampleur requiert l’aide des autres provinces et États américains. Au total, 725 personnes viennent prêter main-forte au Québec. L’accès en forêt est même interdit dans les secteurs les plus critiques durant deux périodes, soit du 27 mai au 6 juin et du 19 au 30 juin.

  Téléchargez la publication

Retour aux publications