Publications

Rapports annuels

Rapport annuel 2012

Contrairement à l’année précédente, la saison 2012 n’est pas de tout repos. Dans la zone de protection intensive, 762 incendies sont combattus pour un total de 30 463 ha touchés. Dès le mois de mars, 14 incendies affectent la forêt, ce qui représente un record pour la SOPFEU. Les feux de cause humaine sont aussi en hausse avec un total de 512 incendies par rapport aux 394 enregistrés en moyenne. La majorité de l’activité se déroule en mai et en juillet. Le sud-ouest de la province est particulièrement touché en raison de périodes de sécheresse prolongées qui s’abattent sur le secteur.

Plusieurs mesures préventives sont mises en place durant la saison pour une durée totale de 31 jours. Des interdictions de faire des feux à ciel ouvert en forêt ou à proximité sont en vigueur à quatre moments différents et une prohibition d’accès et de circulation en forêt touche un secteur près du réservoir Gouin du 24 au 28 mai. Des renforts de la Colombie-Britannique, de l’Alberta, du Nouveau-Brunswick, du Maine, du New Hampshire et de Parcs Canada viennent prêter main-forte à la SOPFEU.

Parmi les innovations marquantes, il est possible de mentionner l’installation d’un système de téléphonie satellitaire dans les avions d’aéropointage ce qui leur permet de communiquer avec les centres régionaux de lutte. Une nouvelle grille de décision est aussi instaurée pour le déploiement des équipes héliportées afin de réduire le nombre de feux en attente d’intervention. Cette initiative permet d’améliorer l’efficacité de la Société en période de feux multiples. Des essais sont également effectués afin de tester l’utilisation de drones dans le cadre des opérations de la SOPFEU, entre autres pour des survols de thermographie.

Les avions de détection sont maintenant munis d’unités de communication et de suivi. Ces unités offrent une précision accrue sur leurs parcours aériens et sur l’emplacement des incendies. Dorénavant, les communications entre le pilote et le centre de suivi de vol se font via satellite.

  Téléchargez la publication

Retour aux publications