Pour signaler un incendie de forêt, composez le 1 800 463-3389 (FEUX).

Faites une zone coupe-feu de 10 m autour de votre chalet en retirant les matières inflammables.

Laissez 5 m entre vos arbres et élaguez-les de 2 m à partir du sol.

Pour les murs de votre chalet, privilégiez la tôle ou la brique.

Munissez votre cheminée ou votre poêle d’un pare-étincelles.

Centre de presse

Tout le Québec le 18 avril 2017, 10 h

Semaine de sensibilisation aux incendies de forêt


Service de la prévention et de l'information:


Information :


Québec
Émilie Bégin
Catherine Morency
Gérard Lacasse
418 871-3341


Baie-Comeau
Isabelle Gariépy
418 295-2300

Roberval
Josée Poitras
418 275-6400

Maniwaki
Melanie Morin
819 449-4271

Val-d’Or
Robert Lemay
819 824-4100


Du 16 au 22 avril, la SOPFEU participe à la Semaine de sensibilisation sur les incendies de forêt, une initiative de la Commission de protection des forêts contre le feu du nord-est (NFFPC) et de ses membres : cinq provinces canadiennes, sept États américains et trois agences fédérales. La campagne a lieu lors de  la troisième semaine du mois d’avril, puisqu’il s’agit d’une période propice aux incendies de printemps causés entre autres par les brûlages de rebuts.

Chaque printemps, plusieurs personnes perdent le contrôle de leurs brûlages lorsqu’elles effectuent le nettoyage du terrain de leur résidence ou encore de leur chalet. En moyenne, 187 incendies de cause humaine se déclarent durant les mois d’avril et mai. Cela démontre à quel point il est essentiel de redoubler de prudence au printemps. Au total, 65 % des feux de forêt sont causés par l’homme chaque année. La SOPFEU fait donc appel à la collaboration du public pour prévenir ces incendies. 

Le Québec est membre de la NFFPC depuis 1969, soit bientôt 50 ans. Le rôle de cette commission est d’établir des liens et des échanges entre les organismes de protection du nord-est de l’Amérique.   

Au cours de la dernière semaine, 7 incendies de forêt ont été combattus pour un total de 4.6 hectares affectés. En raison du printemps tardif, ce sont les seuls incendies que le Québec a connus depuis le début de l’année. Actuellement, aucun incendie n’est actif. À pareille date, la moyenne se situe à 23 feux pour 13.5 hectares touchés. 
 
- 30 -