Pour signaler un incendie de forêt, composez le 1 800 463-3389 (FEUX).

Faites une zone coupe-feu de 10 m autour de votre chalet en retirant les matières inflammables.

Laissez 5 m entre vos arbres et élaguez-les de 2 m à partir du sol.

Pour les murs de votre chalet, privilégiez la tôle ou la brique.

Munissez votre cheminée ou votre poêle d’un pare-étincelles.

Centre de presse

Tout le Québec le 7 juillet 2015, 14 h

Odeurs de fumée et prêt des ressources dans l’Ouest canadien


Source : Marie-Christine Arseneau, agente à l’information

Information :

Québec
Éloïse Richard-C., agente à l'information
Marie-Christine Arseneau, agente à l’information
418 871-3341

Baie-Comeau
Mike Minville, agent à l'information

418 295-2300

Roberval
Josée Poitras, agente à l’information
Marcel Trudel, préposé à l'information
418 275-6400


Maniwaki
Melanie Morin, agente à l’information
819 449-4271


Val-d’Or
Robert Lemay, agent à l'information
819 824-4100

Des odeurs de fumée sont ressenties dans plusieurs régions du Québec. Il n’y a toutefois aucun feu hors contrôle au Québec. Ce sont les grands incendies qui font rage dans l’Ouest canadien qui en sont la cause et cela pourrait perdurer encore quelques jours. Il n’y a donc pas lieu de s’alarmer.

Rappelons que le Québec prête main-forte au Manitoba, la Saskatchewan, l’Alberta et la Colombie-Britannique depuis plusieurs jours. Ayant connu des précipitations régulières et des températures plus fraîches en juin, le Québec est en mesure de répondre positivement aux demandes de prêts de ressources des autres provinces. Six avions-citernes, un spécialiste de l’attaque aérienne, 44 pompiers forestiers, plus de 5000 tuyaux, des motopompes et des scies à chaîne ont été prêtés afin d’aider la lutte aux incendies dans l’ouest du Canada.

Le Québec vient en aide aux provinces et aux territoires signataires de l’Accord d’aide mutuelle en cas d’incendies de forêt. Le gouvernement du Québec, l’industrie forestière, les grands propriétaires et gestionnaires de territoires forestiers, membres de la SOPFEU, appuient pleinement ces efforts de coopération.

Situation au Québec
Actuellement, aucun incendie n’est combattu dans la zone de protection intensive. À ce jour, 279 incendies ont été enregistrés pour une superficie affectée de 382 ha de forêt brûlée. À pareille date, la moyenne se situe à 351 incendies pour 96 810 ha de forêt incendiée. Dans la zone de protection nordique, 5 feux sont en activité. Depuis le début de la saison, 15 incendies ont été détectés dans cette zone, affectant 3744 hectares.

Dans la majorité des régions, le danger d’incendie varie de modéré à élevé. En cette période estivale, il est important de redoubler de prudence en forêt. Il suffit d’oublier d’éteindre correctement un feu de joie pour déclencher un incendie. Avant de quitter les lieux, n’oubliez pas d’arroser les flammes avec de l’eau, de brasser les cendres puis d’ajouter de la terre.

La SOPFEU invite la population à se renseigner sur le danger d’incendie et à demeurer prudente avec l’utilisation du feu en forêt.