Pour signaler un incendie de forêt, composez le 1 800 463-3389 (FEUX).

Faites une zone coupe-feu de 10 m autour de votre chalet en retirant les matières inflammables.

Laissez 5 m entre vos arbres et élaguez-les de 2 m à partir du sol.

Pour les murs de votre chalet, privilégiez la tôle ou la brique.

Munissez votre cheminée ou votre poêle d’un pare-étincelles.

Centre de presse

Région Sud-Ouest le 3 juin 2013, 9 h

La météo changeante influence les incendies de forêt dans le sud du Québec


​Pour information :
Melanie Morin, agente à l'information
819 449-4271

En ce qui a trait au bilan des incendies de forêt, le mois de mai a commencé en force et s’est terminé au calme. Le beau temps sec de la première semaine de mai a contribué à la majorité des 53 incendies combattus ce mois-ci par les équipes de la Société de protection des forêts contre le feu de la base de Maniwaki. Un temps fort occupé, 68,5 hectares de forêt ont été incendiés dans le sud du Québec. Deux régions ont été particulièrement touchées. Tous de cause humaine, 7 incendies ont brûlé 31,8 hectares de forêt dans le Pontiac et dans les Laurentides 24 incendies on laissé leur marque sur 24 hectares de forêt.

La météo en dents de scie a fait en sorte que les pompiers de la base de Maniwaki ne sont pas sortis depuis la mi-mai. Les températures froides, humides et les précipitations régulières ont donné un répit à la forêt. Cette accalmie n’est cependant pas un gage d’une saison sans histoire. Le début des vacances estivales en juin amènera un achalandage accru en forêt. En moyenne, 30 % des incendies combattus au mois de juin par la base de Maniwaki sont attribuables aux activités de récréation. Quelques jours de chaleurs et des vents forts peuvent rapidement faire augmenter le danger d’incendie en forêt. Les précautions de base pour l’utilisation du feu en forêt lors des activités de plein air sont toujours de mise.
Avant de vous déplacer en forêt, la SOPFEU vous invite à consulter le danger d’incendie sur son site Internet. Cette prévision, maintenant présentée sur trois jours, vous aidera à planifier vos activités de manière à protéger la forêt du feu.

Bilan de la saison 2013

À ce jour, la base de Maniwaki a combattu 63 incendies de forêt pour une superficie détruite de 79,3 hectares, alors que la moyenne régionale des 10 dernières années à la même date est de 70 incendies pour une superficie de 3 294,2 hectares. Au Québec, la SOPFEU a combattu 223 incendies pour des pertes de 204,4 hectares. La moyenne dix ans est de 231 incendies et 65 257,1 hectares.

Pour plus de statistiques, cliquez ici.