Pour signaler un incendie de forêt, composez le 1 800 463-3389 (FEUX).

Faites une zone coupe-feu de 10 m autour de votre chalet en retirant les matières inflammables.

Laissez 5 m entre vos arbres et élaguez-les de 2 m à partir du sol.

Pour les murs de votre chalet, privilégiez la tôle ou la brique.

Munissez votre cheminée ou votre poêle d’un pare-étincelles.

Centre de presse

Région Nord-Ouest le 1 octobre 2013, 9 h

L'automne marqué par la hausse du danger d'incendie


Pour information:
Robert Lemay, agent à l'information
819 824-4100

L’arrivée de l’automne a coïncidé avec des conditions climatiques nettement au-dessus de la moyenne saisonnière. Le temps maussade du début septembre a fait place à une vague de chaleur qui a contribué à l’augmentation du danger en forêt. 

Quatre incendies ont été détectés au cours des derniers jours du mois qui n’ont toutefois fait que peu de dommage. Les quatre feux ont été détectés dans le secteur de Matagami. Trois interventions sont reliées à des activités de récréation causées par deux échappées de brûlage et un feu allumé par un VTT. La superficie incendiée est de moins d’un hectare. Le quatrième a été provoqué par l’incendie d’une machinerie forestière qui a fait des dommages minimes à la forêt.

Le nord de la région plus vulnérable

Comme ce fut le cas en milieu de saison, le nord de l’Abitibi et la Jamésie montrent les indices de danger d’incendie les plus élevés en région. Les prévisions météorologiques pour le début octobre annoncent encore des journées avec des températures plus chaudes que la normale. Étant donné la présence de nombreux chasseurs en forêt, la vigilance sera de mise. Quelques heures d’ensoleillement jumelées au vent provoquent un assèchement rapide des feuilles au sol. On rappelle que l’on ne doit pas fumer en se déplaçant en forêt. Il faut s’arrêter et disposer des allumettes et cigarettes en toute sécurité avant de poursuivre sa promenade.

Les utilisateurs de VTT sont invités à bien nettoyer leur véhicule, surtout après une randonnée hors sentier. Les accumulations de débris près des parties chaudes du moteur peuvent provoquer un incendie. Il est également recommandé de garer le VTT sur un espace dégagé, de préférence sur le sol minéral.

Bilan

Depuis le début de la saison 2013, 47 incendies ont été combattus dans notre région pour des pertes de 26 374 hectares. La moyenne dix ans est de 134 incendies et 16 236 hectares incendiés.

 
Pour plus de statistiques, cliquez ici.