Pour signaler un incendie de forêt, composez le 1 800 463-3389 (FEUX).

Faites une zone coupe-feu de 10 m autour de votre chalet en retirant les matières inflammables.

Laissez 5 m entre vos arbres et élaguez-les de 2 m à partir du sol.

Pour les murs de votre chalet, privilégiez la tôle ou la brique.

Munissez votre cheminée ou votre poêle d’un pare-étincelles.

Centre de presse

Région Sud-Ouest le 3 septembre 2013, 16 h

Incendies de forêt en août : Un bilan positif


Pour information :
Melanie Morin, agente à l'information
819 449-4271

La base de Maniwaki de la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU) a éteint sept incendies de forêt au cours du dernier mois. Le 0,5 hectare incendié en août a été allumé par la négligence humaine. Un brûlage de rebuts dans la MRC Pontiac a causé la perte de 0,4 hectare, ce qui équivaut à presque un terrain de football de forêt.

Ce bilan positif est nettement inférieur à la moyenne, qui est de 30 incendies sur 15,5 hectares en août. La pluie et l’humidité reçues sur le territoire ont bien trempé la forêt assurant ainsi que le danger d’incendie n’atteigne le niveau élevé pendant qu’une journée tout au long du mois.

Septembre, un mois sournois !
Alors que l’été tire à sa fin, l’activité en forêt ne fait que s’accroître. Cette période de l’année est appréciée pour les promenades pédestres ou en VTT ainsi que pour les préparatifs de la chasse. Les belles feuilles colorées que nous aimons admirer peuvent cependant devenir un combustible hors pair. Tout comme au printemps, quelques heures d’ensoleillement suffisent pour assécher le sol et les petits combustibles qui s’y trouvent. Si vous procédez à un brûlage, assurez-vous de surveiller la vélocité du vent et de bien l’éteindre avant de quitter les lieux. Des articles de fumeur étant des déclencheurs d’incendies à l’automne, immobilisez-vous pour fumer et assurez-vous de bien éteindre votre mégot avant de reprendre vos activités.


Bilan de la saison 2013
À ce jour, la base de Maniwaki a combattu 85 incendies de forêt pour une superficie détruite de 99,9 hectares, alors que la moyenne régionale des 10 dernières années à la même date est de 158 incendies pour une superficie de 4 620,6 hectares. Au Québec, la SOPFEU a combattu 408 incendies pour des pertes de 63 897,7 hectares. La moyenne de dix ans est de 561 incendies et 96 622,3 hectares.

Pour plus de statistiques