Pour signaler un incendie de forêt, composez le 1 800 463-3389 (FEUX).

Faites une zone coupe-feu de 10 m autour de votre chalet en retirant les matières inflammables.

Laissez 5 m entre vos arbres et élaguez-les de 2 m à partir du sol.

Pour les murs de votre chalet, privilégiez la tôle ou la brique.

Munissez votre cheminée ou votre poêle d’un pare-étincelles.

Centre de presse

Tout le Québec le 1 octobre 2014, 13 h

Feux de forêt : une année remarquable


Source :
Marie-Louise Harvey

Pour information : 
Québec
Marie-Louise Harvey, agente à l'information
Gérard Lacasse, coordonnateur à l'information
418 871-3341

Baie-Comeau
Tania Boudreau, agente à l'information
418 295-2300

Roberval
Josée Poitras, agente à l'information
418 275-6400

Maniwaki
Melanie Morin, agente à l'information
819 449-4271

Val-d'Or
Robert Lemay, agent à l'information
819 824-4100 

La saison de protection des forêts contre les incendies 2014 tire à sa fin et la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU) enregistre un bilan très positif de 239 feux qui ont affecté 401 hectares de forêt.

Cette année se distingue par son printemps très tardif qui a permis d'enregistrer le plus petit nombre d'incendies ainsi que les plus petites superficies touchées depuis 1984 pour la période printanière avec 82 incendies pour 131 hectares de forêt.

Les données météo démontrent que la saison de protection a été généralement chaude à l'exception du mois de juillet. L'est du Québec a enregistré des températures plus chaudes et des périodes plus sèches que les normales de saison.

Vents légers, peu d'orages, mais aussi la vigilance

La SOPFEU attribue ce bilan positif à certaines particularités connues pendant les périodes plus critiques, c'est-à-dire les vents généralement légers et peu d'orages. La population a aussi sa part de responsabilité, car le nombre d'incendies de cause humaine est bien en deçà de la moyenne. La vigilance et la prudence des gens ont donné de bons résultats.

Depuis 30 ans, l'année 2014 se classe deuxième derrière l'année 2008 en tant que saison ayant le plus petit nombre d'incendies. Pour la superficie, elle est bonne troisième pour les dommages à la forêt. On constate également que les 6 plus petites saisons ont eu lieu depuis 2004.

Continuons notre beau travail

La saison de protection s'achève, mais elle n'est pas terminée. Les feuilles mortes s'assèchent rapidement et peuvent vous surprendre. Travaillons ensemble pour conserver ce bon bilan et lors de journées chaudes et venteuses évitons de faire des brûlages pour la pérennité de nos beaux paysages forestiers.