Pour signaler un incendie de forêt, composez le 1 800 463-3389 (FEUX).

Faites une zone coupe-feu de 10 m autour de votre chalet en retirant les matières inflammables.

Laissez 5 m entre vos arbres et élaguez-les de 2 m à partir du sol.

Pour les murs de votre chalet, privilégiez la tôle ou la brique.

Munissez votre cheminée ou votre poêle d’un pare-étincelles.

Centre de presse

Région Est-du-Québec le 4 août 2015, 9 h

Est-du-Québec : la pluie a du bon!


Pour information :
Mike Minville, agent à l'information
418 295-2300 

Si la pluie a fait le malheur des touristes et des villégiateurs en juillet, elle a fait le bonheur de nos forêts. En effet, la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU) rapporte sept incendies en juillet en zone de protection intensive, ce qui en fait le troisième mois de juillet le plus tranquille des vingt dernières années dans l’Est-du-Québec.

Bas-St-Laurent et Gaspésie

Sans surprise, le bilan se révèle extrêmement positif en Gaspésie et au Bas-St-Laurent, alors qu’on ne signale que deux petits incendies qui ont brûlé moins d’un hectare de forêt.


Côte-Nord


En juillet, la SOPFEU est intervenue sur cinq incendies qui ont brûlé moins d’un hectare au total. Quatre de ces feux ont été causés par des opérations forestières au nord de Baie-Comeau.


Zone de protection nordique


Dans la zone de protection nordique, la SOPFEU signale quatre incendies qui ont noirci 844 hectares. Trois de ces feux ont été allumés par la foudre dans des secteurs très éloignés tandis qu’un feu causé par un VTT a pris naissance à deux kilomètres à l’est de la communauté de Nutashkuan. Celui-ci a rapidement été éteint.


La SOPFEU aide les provinces de l’ouest du Canada


Une saison estivale comme nous la connaissons permet à l’organisation de prêter main- forte aux provinces durement affectées par les incendies de forêt. En juillet, une trentaine de pompiers forestiers en provenance des bases de l’Est-du-Québec sont allés aider nos confrères albertains et manitobains. Le dernier contingent est de retour depuis la fin de semaine pour quelques jours de repos après plus de deux semaines de travail continu.

Pour plus de statistiques, cliquez ici