Pour signaler un incendie de forêt, composez le 1 800 463-3389 (FEUX).

Faites une zone coupe-feu de 10 m autour de votre chalet en retirant les matières inflammables.

Laissez 5 m entre vos arbres et élaguez-les de 2 m à partir du sol.

Pour les murs de votre chalet, privilégiez la tôle ou la brique.

Munissez votre cheminée ou votre poêle d’un pare-étincelles.

Centre de presse

Région Sud-Ouest le 3 juillet 2013, 9 h

Bilan juin : les forêts du sud du Québec ont été épargnées


Pour information :
Melanie Morin, agente à l'information
819 449-4271

La base de Maniwaki de la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU) a connu un mois de juin nettement en dessous de la moyenne. Les précipitations abondantes et l’humidité élevée pendant presque tout le mois de juin ont contribué à un bilan sans pareil. Au cours de ce dernier mois, la base de Maniwaki a combattu seulement 2 incendies brûlant 1,3 hectare. Le plus important de ces incendies a été déclenché par la foudre dans le secteur du réservoir Gouin.

Situation bien différente ailleurs
Bien que le sud de la province connaisse un temps humide, la portion nordique du Québec est aux prises avec des températures chaudes et sèches. Les pompiers forestiers de Maniwaki ont prêté main-forte à leurs confrères à plusieurs occasions à Matagami, à la Rivière Broadback et à Eastmain dans le secteur de la Baie-James. Lors de cette dernière fin de semaine, la fumée de ces incendies pouvait être perçue dans diverses régions du Québec.

Le début de la période estivale!
Comme il n’existe pas de boule magique, il faut se méfier des tendances. Il reste encore plusieurs mois à la saison de protection. Les statistiques provinciales démontrent que plus de 41 % des incendies de forêt sont combattus après le 30 juin. Même si la pluie a trempé le sud du Québec, il faut se souvenir que le combustible s’assèche après quelques jours d’ensoleillement. Les vacanciers prenant la direction de la forêt cet été doivent rester vigilants quant à l’utilisation du feu. Avant de s’aventurer en forêt, la SOPFEU vous rappelle de vérifier le danger d’incendie et de bien éteindre vos mégots ainsi que vos feux de camp.

Bilan de la saison 2013
À ce jour, la base de Maniwaki a combattu 66 incendies de forêt pour une superficie détruite de 92,8 hectares, alors que la moyenne régionale des 10 dernières années à la même date est de 96 incendies pour une superficie de 4 391,6 hectares. Au Québec, la SOPFEU a combattu 291 incendies pour des pertes de 10 714,1 hectares. La moyenne dix ans est de 365 incendies et 93 085,1 hectares.

Pour plus de statistiques, cliquez ici.