Pour signaler un incendie de forêt, composez le 1 800 463-3389 (FEUX).

Faites une zone coupe-feu de 10 m autour de votre chalet en retirant les matières inflammables.

Laissez 5 m entre vos arbres et élaguez-les de 2 m à partir du sol.

Pour les murs de votre chalet, privilégiez la tôle ou la brique.

Munissez votre cheminée ou votre poêle d’un pare-étincelles.

Centre de presse

Région Sud-Ouest le 10 mai 2011, 10 h

Arrivée des avions-citernes à la SOPFEU base de Maniwaki


Source : 
Joanie Côté, agente à l'information 
819 449-4271

Les deux premiers avions-citernes CL-415 sont arrivés le 9 mai à la base de Maniwaki de la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU) pour la saison de protection 2011. Du 1er avril au 9 mai 2011, 20 incendies ont été combattus au Québec et près de 12 hectares de forêt se sont enflammés. 

Sur ces 20 incendies de forêt survenus en province depuis le début de la saison 2011, 17 de ces incendies ont eu lieu depuis le début du mois de mai et près de 8 hectares ont brûlé par ces incendies. 

La SOPFEU profite de cette occasion pour rappeler que la prudence est toujours de mise au printemps. Les brûlages d’herbe, de branches, de feuilles mortes et de rebuts sont des activités où l’on doit faire preuve de vigilance afin d’éviter de perdre le contrôle d’un feu allumé. 

Au Québec, alors que le nombre total d’incendies de forêt jusqu’à maintenant en 2011 s’élève à 20, la moyenne des dix dernières années pour la province à la même date est de 128 incendies pour 164,5 hectares brûlés (données au 10 mai 2011). 

Même si les conditions printanières se sont manifestées plus tard cette année comparativement à 2010, soyez prudent si vous faites un brûlage et méfiez-vous du vent et du soleil qui assèchent rapidement le combustible au sol à cette période de l’année. Pour des conseils de prévention ou des renseignements concernant les incendies de forêt, vous pouvez consulter en tout temps le www.sopfeu.qc.ca.

(Photo en pièce jointe : les équipages des avions-citernes. De gauche à droite : M. Pascal Duclos, copilote, M. Michel Boulanger, pilote, M. Marc Larche, aéropointeur à la SOPFEU base de Maniwaki, M. Éric Tremblay, copilote, et M. Paul-André Bérubé, pilote.)


Document