Build a fire break by removing flammable materials within a 10-m radius.

Leave 5 m between your trees and prune off branches from the ground up to 2 m.

Choose non-flammable materials such as sheet metal or bricks for your walls.

Equip your chimney or wood stove with a fire screen to protect against sparks.

Choose a roof made of metal or fibreglass.

New releases

Quebec June 22th 2017,8 h

Rappel de sécurité pour la Fête nationale du Québec


Service de la prévention et de l'information:

Québec
Émilie Bégin
Catherine Morency
Gérard Lacasse
418 871-3341

Baie-Comeau
Isabelle Gariépy
418 295-2300

Roberval
Josée Poitras
418 275-6400

Maniwaki
Melanie Morin
819 449-4271

Val-d’Or
Robert Lemay
819 824-4100

Avant d’allumer un feu marquant la tradition pour célébrer la Fête nationale du Québec, la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU) vous rappelle quelques conseils de sécurité. N’oubliez pas que chaque année au Québec, les feux de joie et de camp causent plus de 50 incendies de forêt.

Avant d’allumer votre feu de joie, la SOPFEU recommande de consulter le danger d’incendie, de vérifier la réglementation municipale à ce sujet et de s’assurer qu’aucune mesure préventive n’est en vigueur. S’il est permis de faire un feu, celui-ci devrait être allumé sur le sol minéral et être dégagé de toute matière combustible dans un rayon équivalant à cinq fois sa hauteur.

Pour éviter les risques de propagation à la forêt environnante, la SOPFEU rappelle de ne pas allumer lorsque le vent souffle à plus de 10 km/h et de conserver en tout temps des outils manuels et de l’eau à proximité pour contrôler le feu. Avant de quitter les lieux, assurez-vous que les cendres sont bien froides en les arrosant abondamment et en les remuant afin qu’il ne reste aucune source de chaleur. En agissant de la sorte, vous protégez vos proches, vos biens et notre richesse forestière!

Actuellement, 2 incendies sont en activité au Québec. Depuis le début de la saison, on dénombre 104 incendies et 6 258 hectares de forêt affectés dans la zone de protection intensive. On compte en moyenne 283 feux et 54 822 hectares touchés à ce moment de l’année.