Build a fire break by removing flammable materials within a 10-m radius.

Leave 5 m between your trees and prune off branches from the ground up to 2 m.

Choose non-flammable materials such as sheet metal or bricks for your walls.

Equip your chimney or wood stove with a fire screen to protect against sparks.

Choose a roof made of metal or fibreglass.

New releases

Quebec May 27th 2016,9 h

Les pompiers de la SOPFEU: Retour au Québec


Service de la prévention et de l'information:

Québec
Éloïse Richard-C.
Marie-Louise Harvey
Gérard Lacasse
418 871-3341

Baie-Comeau
Isabelle Gariépy
418 295-2300

Roberval
Josée Poitras
418 275-6400

Maniwaki
Melanie Morin
819 449-4271

Val-d’Or
Robert Lemay
819 824-4100

La Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU), en collaboration avec le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs, annonce que les équipes déployées en Alberta sont revenues au Québec le 26 mai 2016 en fin de journée. Les 40 pompiers forestiers, accompagnés de 2 chefs de section et de 2 représentants d’agence, ont été accueillis par le ministre Laurent Lessard à leur arrivée à Québec. Ils avaient quitté la province le 10 mai dernier pour une mission de 14 jours sur le feu de Fort McMurray.

Le 23 mai, un officier à l’information bilingue a quitté le Québec vers Winnipeg afin de soutenir le Centre interservices des feux de forêt du Canada (CIFFC) dans ses relations médias et dans l’accueil des délégations étrangères qui viennent prêter main-forte à l’Alberta. Les 4 avions-citernes prêtés depuis le 5 mai poursuivent leur travail dans la région de Slave Lake.

Tableau des prêts de ressources

Depuis le début de la saison de protection au Québec, les 196 incendies enregistrés ont affecté 113 hectares de forêt. Ce bilan est dans la moyenne des dix dernières années, en termes de nombre d’incendies, qui s’élève à 195 incendies et 28 985 hectares. La SOPFEU rappelle d’être prudent avec l’utilisation du feu afin de préserver nos forêts.

Le Québec vient en aide aux provinces et aux territoires signataires de l’Accord d’aide mutuelle en cas d’incendies de forêt. Le gouvernement du Québec, l’industrie forestière, les grands propriétaires et gestionnaires de territoires forestiers, membres de la SOPFEU, appuient pleinement ces efforts de coopération.